Apaisement par le thé

La semaine a drôlement commencé. Ce fut le moment depuis notre arrivée où j’étais le plus déprimée, surtout à cause d’un événement relativement insignifiant, mais qui amplifiait grandement le choc culturel qui m’affecte depuis notre arrivée ici.

Heureusement, une activité m’a remonté le moral et m’a rappelé tous les motifs ayant motivé ma décision d’explorer le Japon. Cette activité? Boire du thé.

Plusieurs voyageurs mettent en garde leurs comparses relativement aux endroits mentionnés dans les guides de voyage. En effet, un endroit sympathique peut facilement devenir surfait après s’être retrouvé dans un guide, pour diverses raisons. Toutefois, certains endroits doivent être mentionnés et préservent malgré le passage du temps la qualité qui les a fait connaître. La maison de thé que vous avons visitée cette semaine, Ippodo, fait partie de ces endroits.

Il ne s’agissait pas d’une cérémonie de thé, mais bien d’une maison de thé où il est possible de déguster sur place un thé choisi. Chaque thé était servi avec un dessert délicat, pour ne pas tuer le goût du breuvage. Je reviendrai un autre jour sur les desserts, concentrons-nous pour l’instant sur le thé.

David a choisi un matcha, et j’ai choisi un hosen. La serveuse m’a gentiment expliqué comment réaliser mes infusions et je crois avoir réussi à tout accomplir sans trop faire de faux pas. Le thé goûtait l’asperge, c’était délicieux.

Le temps passé à déguster mon thé fut un moment de recueillement, de réflexion et de repos. Cela m’a permis de faire un ménage mental et de continuer ma journée sur une note plus positive. Bien entendu, j’ai encore mes doutes et mes appréhensions, mais on parle d’une intensité beaucoup plus faible.

Alors que je buvais ma troisième et dernière infusion, la conversation suivante s’est déroulée:

David: J’ai quelque chose à te dire, mais termine ton thé avant.

Je bois ce qu’il reste et dépose ma tasse.

Moi: Oui?

David: Le set à thé dans lequel tu viens de boire vaut 300 $.

C’était un très beau set à thé.

Château à Osaka

Château à Osaka

"kaiten" sushi, Kyōto

« kaiten » sushi, Kyōto

Fushimi Inari taisha, Kyōto On y retrouve des centaines et des centaines de ces portes orangées.

Fushimi Inari taisha, Kyōto
On y retrouve des centaines et des centaines de ces portes orangées.

Bar à Osaka

Bar à Osaka

Advertisements

2 réflexions sur “Apaisement par le thé

  1. J’ai toujours, toujours aimé le thé et les rituels qui s’y rattachent… cela me vient de ma maman… On attends des photos du service à thé belle voyageuse!!!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s